Le 20 août 2018, à Stockholm, une question brûle toutes les lèvres. Une petite fille, avec des tresses et une pancarte, peut-elle changer le monde ? Probablement pas. Et pourtant, en faisant seule une grève de l’école, devant le parlement suédois, Greta Thunberg a réussi le pari de mettre un coup de projecteur sur la transition écologique. De quoi s’agit-il ? Pourquoi est-ce nécessaire ? Que peut faire chacun d’entre nous, à son échelle ? C’est le sujet de l’article d’aujourd’hui : la transition écologique est ses petits gestes qui comptent.

Qu’est-ce que la transition écologique ?

La transition écologique est un principe qui vise à améliorer nos modèles économiques, sociaux et nos habitudes de vie pour enrayer les menaces environnementales qui pèsent sur notre société.

Tout le monde est concerné par la transition écologique :

  • les entreprises proposent de nouveaux services et des technologies moins consommatrices ;
  • les banques financent les grands projets ;
  • les états prennent en charge les projets non valorisables financièrement ;
  • et les ménages deviennent des consom’acteurs et passent d’une consommation jetable à une consommation durable ou renouvelable.

Si la transition écologique fait parler d’elle, c’est qu’elle contient un paradoxe : pour qu’elle soit une réussite, le plus grand nombre de personnes doit participer. Or, les effets d’une seule personne sur l’environnement sont faibles et beaucoup de gens ne voient pas l’intérêt de changer leurs habitudes.

Pour beaucoup, les risques environnementaux ne sont pas flagrants et pourtant, ils affectent déjà notre société.

Une utilité concrète

Tempêtes, inondations, canicule ou sécheresse sont parmi les premières conséquences du réchauffement climatique et des gaz à effet de serre. Entrer dans la transition écologique, c’est préserver la faune et la flore, mais aussi nos maisons et notre santé.

La pollution de l’air est désormais classée comme cancérogène avéré par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). L’air que nous respirons, l’eau que nous buvons sont de plus en plus contaminés par des polluants. L’enterrement et l’incinération des déchets et des produits chimiques participent à cette pollution. La transition écologique doit mener à un espace de vie plus sain et plus sûr.

Le risque de crises économiques et l’injustice sociale sont accentués par notre dépendance aux énergies fossiles. La croissance économique basée sur la consommation d’énergie et de matières premières s’affaiblit avec l’épuisement des ressources. L’emploi et le pouvoir d’achat en sont affectés. Donner une plus grande place aux énergies renouvelables, c’est assurer une croissance économique elle aussi renouvelable : l’économie verte.

Imaginez qu’il soit possible de faire diminuer les cas de maladies respiratoires et certains cancers. Que se passerait-il pour nous si l’économie était plus stable ? Et si votre consommation d’énergie diminuait ? Pourquoi ne pas observer les animaux et profiter des paysages avec nos enfants ou petits-enfants ? C’est cela, la transition écologique.

La transition écologique ces gestes simples à la maison

Pour les particuliers, l’action est souvent synonyme de gestes simples. Un petit geste peut nous emmener plus loin dans la transition énergétique ou, à l’inverse, nous en éloigner.

Les déchets domestiques, par exemple, représentent 354 kg par personne et par an soit environ 160 kg de CO2 dans l’atmosphère. Et on ne parle pas de la pollution de l’air et du sol. Réduire la quantité de détritus et éviter le gaspillage, cela commencent dès l’achat. Parmi les bonnes pratiques :

  • acheter en gros conditionnement ou en vrac ;
  • composter ce qui peut l’être et s’orienter vers des emballages biodégradables ;
  • choisir des objets recyclés et recyclables ;
  • s’équiper avec des objets multifonctions et réparables ;
  • acheter local pour réduire le gaspillage de transport et réduire l’empreinte carbone.

C’est essentiellement pour favoriser une consommation responsable qu’All Green a été pensé. Pour aller plus loin dans cette réflexion, vous pouvez aussi consulter notre article dédié aux déchets.

La réduction de la consommation d’énergie est un autre grand axe de réflexion. En plus d’utiliser le chauffage sans excès, plusieurs points importants peuvent être rappelés :

  • La douche. Elle est plus économique qu’un bain, seulement si elle est courte. Une minute de douche consomme 10 à 12 litres d’eau chaude ;
  • Le lave-linge. Les programmes rapides sont très énergivores. Un programme économique ou un programme basse température vous feront faire des économies. Et bien sûr, autant que le bac soit plein ;
  • Internet. Internet représente 10 % de la consommation d’électricité mondiale, soit la production énergétique de 100 réacteurs nucléaires. Écouter et réécouter une musique sur une clé USB est plus écologique qu’en streaming;
  • L’aération du logement. Bien que ce soit contre-intuitif, un logement aéré est plus facile à chauffer qu’un logement humide.

Vers un monde plus sain

La transition écologique, pour les particuliers, c’est souvent des gestes simples. En plus de contribuer à un monde plus serein, c’est souvent un moyen de faire des économies. Est-ce qu’une petite fille avec des nattes et une pancarte peut changer le monde ? Ça reste difficile à dire. Mais chacun d’entre nous peut y contribuer en faisant attention à ses achats et à ses déchets.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x

Pin It on Pinterest

Share This